Argentan, au cœur de l’Orne

Située au cœur de l’Orne, à 2 heures de Paris et à 45 minutes de Caen, traversée par le fleuve Orne et protégée par les forêts d’Ecouves et de Gouffern, la ville d’Argentan offre le cadre de vie agréable d’une cité à dimension humaine qui a su valoriser son cadre naturel.

Terre d’élevage et berceau de races réputées, le Pays d’Argentan est le fief du cheval. Le Haras National du Pin, à une quinzaine de kilomètres, est l’un des sites les plus prestigieux de la région.

argentan-tour-MargueriteHéritière d’un riche passé, la cité argentanaise a conservé au fil des siècles des monuments remarquables tels  que la Tour Marguerite (XIIe siècle) la Chapelle St-Nicolas (XIVe siècle), le Château (XIVe siècle), les églises St-Martin (XVe siècle) et St-Germain (XIVe –XVIIIe siècles), ainsi que de nombreux hôtels particuliers. « Ville et Métiers d’Art », Argentan a su préserver un des fleurons de son patrimoine : la dentelle à l’aiguille au Point d’Argentan. Les Bénédictines de l’Abbaye Notre Dame perpétuent l’art délicat  dont elles ont conservé le secret. Elles maintiennent aussi la tradition du chant grégorien.

Le point d’Argentan à l’aiguille est dérivé du point d’Alençon. Exécuté en fil de lin sur parchemin piqué, il présente des jeux de fond caractéristiques obtenus par un réseau de mailles (non bouclées mais tortillées) de grosseur différente. Les motifs plus grands, bien que sertis, présentent moins de reliefs que dans le point d’Alençon.

Argentan-maison-des-dentellesL’art dentellier est également à l’honneur près du plan d’eau de la Noë où l’on peut découvrir un admirable jardin des Dentelles, jouxtant la Maison des Dentelles : ce musée présente une collection permanente de dentelles et retrace le passé dentellier de la ville. Des expositions thématiques sont à découvrir régulièrement.

Un peu d’histoire : la ville, libérée le 141 août 1944 par la division Leclerc, avait été très endommagée, les églises, l’ancien château, avait souffert des bombardements. Argentant, qui existait à l’époque romaine, fit partie du pays d’Exmes (pagus Oximensis), avant l’époque féodale. Elle appartint aux ducs de Normandie et aux Plantagenets, et changea souvent de maître lors de la rivalité séculaire opposant les rois de France et d’Angleterre. Philippe Auguste la reconquit en 1204 et l’annexa au domaine.

chapelle-st-nicolas-argentanVille de culture, Argentan est la terre natale du peintre Fernand Léger dont on peut voir la maison au n° 5 de la rue des Jacobins. Sa démarche artistique a également inspiré les travaux de rénovation de la gare d’Argentant (fresque murale) et du Centre hospitalier.

La Médiathèque organise de multiples animations culturelles et l’Office de Tourisme municipal propose des expositions variées tout au long de l’année dans sa salle d’exposition de la Chapelle St-Nicolas.

Ville moderne et dynamique, Argentan mise sur le sport et le multimédia. Ville internet, ses aménagements (Cyber-base et équipements sportifs) séduisent sans aucun doute.

Le promeneur pourra découvrir, à pied ou en calèche, les berges de l’Orne aménagées en 2012, les parcs et jardins fleuris de la cille, classée « Ville 3 Fleurs » et ses rues pleines de charme. Les foires –dont la Foire Exposition Quasimodo, chaque 1er week-end après Pâques-, les marchés de producteurs (mardi, vendredi et dimanche) et les nombreux commerces font d’Argentan, un pôle commercial animé.

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse tout en espérant gagner un peu d'argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.