Le Tayra, tête de viellard

Le
tayra
(Galera barbara) est un grand mustélidé très répandu en Amérique du Sud ;
on le trouve jusqu’au Mexique. Il mesure plus d’un mètre, dont 40 cm de queue.
Son corps est allongé et ses pattes courtes ont des soles plantaires dépourvues
de poils et de doigts armés de griffes puissantes, non rétractiles. Son allure
générale est celle d’une grosse fouine. Le pelage court et En lire plus...

La cicindèle ami des jardiniers

Parmi
les protagonistes de notre collection en voici un autre qui a mauvais
caractère, une vraie peste pour ses voisins : c’est ce très joli
coléoptère de teinte émeraude, la cicindèle. Pour calmer sa faim insatiable,
notre insecte s’active sans cesse ; qu’il marche ou qu’il vole, il chasse
continuellement en serrant ses proies entre ses terribles mandibules.

Sa
voracité est spectaculaire. On peut le comparer au tigre En lire plus...

La martre

Les
mustélidés du genre martre, sont des petits carnivores au corps svelte, au museau
pointu et aux pattes courtes, terminées par des pieds à 5 doigts munis de
griffes acérées. Leurs glandes anales secrètent un liquide musqué et leur
fourrure est estimée. Il en existe plusieurs variétés dont la martre
commune
, la zibeline et la En lire plus...

Le telagon

Le
telagon (Midaus javanensis), ou blaireau malais, est très proche du blaireau
européen dont il a la démarche de plantigrade, la queue courte et les molaires
à talon qui, n’étant plus exclusivement tranchantes, sont le signe d’un régime omnivore.
Il est cependant plus fouisseur que le blaireau européen, comme le prouvent son
museau plus allongé, sa queue plus courte, ses pavillons d’oreilles dissimulés
dans la fourrure et ses griffes En lire plus...

Le chabot de rivière

10
ou 15 cm. L’aspect féroce, une tête courte, épaisse, camarde et écrasée qui,
vue de face, ressemble à celle d’un crapaud. Il lui manque un cigare pour
ressembler à un vieux « gangster » de film. Ce « vilain »,
c’est le chabot, poisson solitaire et acariâtre des fleuves, des torrents et
des lacs. Il choisit leurs fonds sablonneux et parsemés de cailloux pour y
vivre. Là, entre les pierres, on peut le voir jouer au En lire plus...

Le triton à crête

Le
triton est un petit animal amphibie qui vit dans les terrains humides, dans
l’eau stagnante ou dans les cours d’eau assez lents. Il a des poumons et vient
renouveler sa provision d’air en surface quand il est dans l’eau.

Ce
batracien prend son rôle d’époux très au sérieux et dès qu’il remarque une
charmante femelle, il cherche à la séduire par tous les moyens. Il rend plus
intenses les brillantes couleurs de sa livrée, il En lire plus...

Le castor travailleur infatigable

Sur
sa carte de visite, on pourrait lire : ingénieur, maçon, menuisier,
plâtrier, plombier, bûcheron, transporteur fluvial. Ce « phénomène »
c’est le castor. Le plus rate et le plus grand rongeur de notre continent. Long
de plus d’un mètre, pesant jusqu’à 30 kg, il possède une rès forte denture, et
il s’en sert pour abattre les troncs robustes des saules, des frênes, et des
bouleaux, en  les rongeant à la En lire plus...

La truite vagabonde

Aucun
pêcheur digne de ce nom n’est disposé à abandonner le bord d’un torrent sans avoir
pris à l’hameçon au moins une truite si légère et si tendre. Ce poisson, dont
il existe plusieurs variétés, vit dans les eaux froides et riches d’oxygène de
presque tous les continents.

Sa
chair succulente doit orner, tous les jours, des milliers de tables ; il
paraît aussi qu’il existe plus de vingt mille recettes pour En lire plus...

La carpe placide

Une
petite tête, une bouche étroite flanquée, de chaque côté, de courts barbillons,
des yeux au regard fixe et légèrement stupide, voici la carpe, proche parente
de très célèbres poissons rouges : elle fait penser à un vieux philosophe
chinois de certaines estampes. Et à part cette vague ressemblance physique,
elle en possède la sagesse. Ses habitudes et son mode de vie révèlent en fait
un tempérament placide, un peu sournois. Elle En lire plus...

Le vison d’Europe

Le
genre mustela groupe un certain nombre de mustélidés de petite taille dont la denture révèle une alimentation
encore plus carnivore que celle des
martres
. Ce sont des animaux très allongés, très courts sur pattes, qu’on
peut classer en 3 groupes : les visons
qui, par certains caractères, ressemblent aux loutres ; la belette et
En lire plus...