Rameau Jean-Philippe

Rameau était un classique, pour lequel la raison était la compagne inséparable des passions ; les Encyclopédistes ne voulaient plus entendre parler les personnages prétentieux de l’opéra mythologiques. « L’Opéra français, écrivait Grimm, est devenu un spectacle où, tout le bonheur et le malheur des personnes consiste à voir danser autour d’eux. »

Verdi Giuseppe

La renommée de Giuseppe Verdi traversait les mers et les frontières. Le Khédive lui commanda pour le théâtre italien du Caire une œuvre d’inspiration égyptienne. Verdi demanda le livret à l’égyptologue français Mariette-Bey qui avait contribué à mettre à jour le Sphinx. Ce fut « Aïda » inspirée d’un épisode historique authentique. Mais on dut attendre un an avant de la jouer, le siège de Paris ayant empêché que les décors et les costumes fabriqués dans la capitale fussent livrés à temps.

Wagner Richard

L’extraordinaire engouement de l’Allemagne hitlérienne pour Wagner trouvait sa raison profonde, non seulement dans le génie musical, essentiellement allemand du composteur, mais surtout dans l’exaltation poétique des dieux et des héros des vieilles légendes germaniques. « Sa poésie, disait Nietzsche, respire un amour pour la langue allemande, une cordialité, une sincérité dans la manière dont il la traite, qui, excepté dans Goethe

La Tour Saint-Jacques

La Tour Saint-Jacques est malheureusement le seul vestige d’une magnifique église : l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, qui était dédiée à saint Jacques le Majeur. Il n’en reste donc que ce qui fut son clocher, style gothique flamboyant.  Une légende courut qu’elle fut construite sous Charlemagne or, le Gothique ne vit le jour que 5 siècle plus tard…. mais la légende a persisté.

En revanche, la tour saint-Jacques fut le départ des pèlerinages pour En lire plus...