Chien/chat, l’enterrer dans son jardin

Oui ! Contrairement à tout ce qui se raconte, vous pouvez enterrer votre chien, votre chat, votre canari, dans votre jardin. Bien sûr il existe des restrictions fixées par chaque règlement sanitaire départemental. Mais, en général, d’un département à l’autre, les règles varient peu.
Si votre chien pèse moins de 40 kilo, et que, bien sûr vous êtes propriétaire de votre jardin l’inhumation est tout à fait tolérée. Cependant, elle doit être réalisée à au moins 35 mètres d’une habitation (là, il faut vraiment avoir un très grand jardin !!!), d’un puits, d’une rivière ou d’un ouvrage de captage. Armez-vous d’une bonne pioche, d’une bonne pelle, car la tombe doit faire au moins 70cm de profondeur, pour éviter que des animaux ne vienne le déterrer Médor !
Enveloppez le corps dans un linge, ou glissez-le dans un carton (pour les chats ou les petits chiens) ou dans un « cercueil » en bois, mais JAMAIS dans un sac plastique. Car le corps peut s’y putréfier sans pouvoir être recyclé par les micro-organismes de la terre. Même des années plus tard, vous risquez qu’un autre animal, attiré par l’odeur, le déterre. Si vous le pouvez, recouvrez le corps de chaux vive.
chiens-cimetière-AsnièresQuand je vivais aux Antilles, nous avions enterré un chien que j’adorais presque au pied de la maison, et quelques temps après des fleurs magnifiques ont poussé sur sa tombe, nous n’avions pas creusé très profond, car la terre très grasse était difficile à creuser…et toutes ces fleurs, au milieu de la pelouse, c’était fantastique, notre chien « revivait » à travers elles.
Les gros animaux, les grands chiens, en revanche, doivent impérativement être confiés un service d’équarrissage, tout comme les ovins, les bovins pour des raisons sanitaires liées à la maladie du charbon.
Recueillir les cendres de votre compagnon : selon la taille de l’animal cela vous coûtera entre 100 et 200€ sans compter le prix de l’urne. Vous pouvez donc choisir de le faire incinérer de façon individuelle, pour pouvoir ainsi récupérer les cendres et, si vous le désirez les disperser dans votre jardin. C’est également tout à fait possible pour des gros animaux comme les très grands chiens, les chevaux, les poneys, les ânes et pourquoi pas votre cochon… Renseignez-vous auprès de votre véto. Mais attention, si vous choisissez une crémation collective, (moins chère), il est évident que vous ne pourrez pas récupérer les cendres !
Attention : jeter le corps d’un anima dans les toilettes, les poubelles, les égouts, les rivières ou sur la voie publique est strictement interdit !!! Vous risquez une amende de 150 €uros !

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.