Chronologie du procès des templiers

La chronologie du « procès » des chevaliers du Temple, leurs aveux, leurs rétractation…

1307

-I3octobre. Arrestation des chevaliers dans toute la France.

-I4. Lecture de l’acte d’accusation devant l’Université.

-24-25. Comparution et aveux de Jacques de Molay.

-26. Entrevue Clément V et Philippe Le Bel. Le pape suspend les tribunaux ecclésiastiques.

-22 novembre. Menacé, Clément V cède. Proclame la bulle « Pastoralis» qui entérine l’arrestation des Templiers.

Décembre. Arrivée des commissaires pontificaux. Les dignitaires se rétractent.

I308

Février. Clément V demande que les Templiers lui soient remis.

20 mai. Réunion des États Généraux à Tours. Ils approuvent le Roi.

-10 juillet. Les servants, envoyés à Poitiers, avouent. Certains disparaissent.

20 août. Interrogatoire et aveux des dignitaires à Chinon. Bulles papales dont l’une « régnans in coelis » annonce le Concile de Vienne prévu pour Octobre 1310  et qui sera reporté d’un an (En Juin, le pape a cherché à s’enfuir à Avignon en vain).

-Septembre. Remise des dignitaires au Roi.

1309 — 1310

-Commissions diocésaines assistées des inquisiteurs qui refusent l’audition des témoins de la défense d’une part et font régner une vague de terreur dans toute la France.

— I3 mai I310. Sur ordre du nouvel archevêque de Sens, Philippe de Marigny, 54 Templiers montent sur le bûcher: d’autres suivent.

1311

I7 décembre I310. La Commission pontificale reprend ses travaux. Elle se séparera faute d’instructions du pape.

5juin I311. Parlement à Maubuisson. Philippe Le Bel décide d’ouvrir le procès de Boniface VIII.

-Ier octobre. Début du concile de Vienne.

1312

-I4 mars. États Généraux  à Lyon.

-20 mars; Arrivée du Roi à Vienne.

-22 mars. Clément V abolit l’Ordre du Temple.

-3 avril. Vox Clamantis — bulle qui confirme la dissolution du Temple et que certains auteurs désignent comme « -Vox in excelcis ».

-2 mai. Bulle «Clamantes ». Les biens templiers sont remis aux Hospitaliers. Clément V se charge du sort des dignitaires.

-22 mai. « Rex gloriam virtutem»: Tout nouveau Templier sera excommunié.

1313

-22 décembre. Le pape envoie trois mandataires pour régler le sort des dignitaires encore emprisonnés.

1314

– l8 mars. Le tribunal délibère jusqu’à ce jour. Le Grand Maître Jacques de Molay et les autres accusés sont amenés devant Notre-Dame de Paris, sur le parvis de la cathédrale, pour faire amende honorable. Après lecture de la sentence. Jacques de Molay se rétracte. Geoffroy de Charnay aussi. Ils sont brûlés, le soir du même jour, à la pointe du « Vert-Galant » appelée alors « L’Île aux juifs.»

Source :Actualité de l’Histoire mystérieuse

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.