Cinq raisons de manger plus d’œufs

Après avoir été la cible de toutes les attaques, les œufs redeviennent plus populaires. Cet aliment est en effet le seul à contenir certains nutriments. A tel point que certains d’entre nous devraient en manger plus ; beaucoup plus !

En 1991, un octogénaire anglais fit figure (le rebelle : sourd aux messages de santé relayés par les médias, il consommait chaque jour deux douzaines d’œufs ! Cette curieuse habitude remontait a une quinzaine d’années. Les médecins qui se sont penchés sur son cas furent surpris : les taux de lipides sanguins de l’homme étaient tout à fait normaux et il n’était atteint d’aucune maladie cardiovasculaire l

A cette époque pourtant, on en était persuadé les œufs, très riches en cholestérol (un seul en apporte 200 mg, tandis que les apports maximaux longtemps recommandés étaient de 300 mg, toutes sources confondues !), doivent être consommés avec la plus grande parcimonie. Depuis, les études ont montré que le cholestérol présent dans les aliments n’a que peu d’impact sur le taux de cholestérol sanguin et sur le risque de maladies cardiovasculaires. Manger un œuf par jour réduirait même de 12% le risque de faire un accident vasculaire cérébral !

Face à ces nouvelles données, les autorités de santé ne font plus mention d’une limite d’apports en œufs dans leurs nouvelles recommandations officielles. Mais les messages véhiculés pendant 40 ans laissent des traces, et ont conduit une bonne partie de la population à se priver au moins partiellement d’un aliment riche sur le plan nutritionnel et contenant des composés protecteurs contre certaines maladies. Voici quelques signes qui vous indiquent qu’il est temps d’augmenter votre consommation d’œufs !

1.         VOUS VOULEZ GARDER LA LIGNE

Prendre un petit-déjeuner au réveil ne permet pas toujours d’éviter le creux de milieu de matinée. A calories égales, le choix des aliments qui le composent est en effet crucial pour se sentir rassasié. Différentes études ont ainsi comparé les effets d’un petit-déjeuner à base de céréales ou d’aliments protéiques sur les comportements alimentaires du reste de la journée.

Une étude a montré que les personnes consommant des œufs le matin au moins 5 jours par semaine pendant 2 mois ont eu beaucoup moins faim que les autres, ce qui s’est traduit par une moindre consommation de calories dans la journée avec, à la clef, une perte de poids supplémentaire de 65% par rapport aux personnes ne mangeant que des céréales le matin.

Les œufs sont très nourrissants grâce à leur contenu en protéines, présentes à 50% dans le blanc et à 50% dans le jaune. À noter que la digestibilité des protéines du blanc varie selon la cuisson : 50% des protéines seulement sont digérées si l’œuf est mangé cru contre 99% si l’œuf est mangé cuit, l’idéal étant de manger le blanc cuit et le jaune peu cuit ou cru si l’on souhaite profiter de toutes les vitamines.

2.         VOUS MANQUEZ DE VITAMINES

Les œufs sont un véritable concentré de vitamines et minéraux. Une étude anglaise a montré que les personnes consommant au moins trois œufs par semaine ont des niveaux plus élevés de vitamines B12, A et D, de zinc et d’iode que ceux qui s’en abstiennent. La plupart des vitamines, à l’exception de la B2, sont présentes dans le jaune, il est donc primordial de consommer les œufs entiers. De plus, l’œuf favorise l’absorption des vitamines contenues dans les végétaux, lorsque leur  consommation est conjointe, dans une entrée de crudités/œuf par exemple. Les œufs sont aussi une bonne source de folate (vitamine B9) qui réduit le risque de malformations chez les nouveau-nés. C’est donc un aliment à ne pas fuir non plus autour de la grossesse. La seule vitamine qui manque dans l’œuf est la vitamine C, raison de plus pour l’accompagner de végétaux.

3.         VOUS SOUFFREZ DE PROBLÈMES DE VUE

L’œuf est riche en composés antioxydants, comme la lutéine et la zéaxanthine.  Ce sont des pigments végétaux de la famille des caroténoïdes, qui se concentrent dans le jaune et lui confèrent sa couleur. Ces composés jouent un rôle crucial au niveau de notre vision : ils entrent dans la composition du pigment maculaire, une structure protectrice qui préserve l’œil des dommages provoqués par la lumière du soleil.

Ainsi, de forts apports alimentaires sont un facteur de protection contre les affections oculaires liées au vieillissement, la cataracte et la dégénérescence maculaire qui altèrent la vision des aînés. Une équipe a observé les effets d’une consommation de 6 œufs par semaine pendant 3 mois sur les niveaux sanguins de ces pigments. Ils ont constaté une augmentation de la concentration en zéaxanthine, qui s’est traduite par une amélioration de la densité du pigment maculaire.

Les effets bénéfiques des composés antioxydants présents dans l’œuf ne concernent pas seulement la vision. Ils réduisent le risque de maladies cardiovasculaires et pourraient exercer un effet protecteur contre le cancer du sein chez les femmes dans la période de la ménopause.

4.         VOUS AVEZ DES TROUS DE MÉMOIRE

Un œuf contient environ 150 mg de choline, un nutriment considéré actuellement par la recherche comme une pseudo-vitamine notre corps en fabrique naturellement mais en petite quantité, insuffisante pour couvrir tous nos besoins. Parmi les nombreuses propriétés de la choline, celle-ci permet la fabrication d’un messager chimique du cerveau, l’acétylcholine, qui joue un rôle fondamental dans les processus de mémorisation. Des chercheur ont constaté qu’au sein d’un groupe de près de I400 adultes, les personnes qui avaient les meilleurs apports alimentaires en choline réussissaient mieux les tests de mémoire verbale et visuelle que ceux qui en avaient de plus limités. De plus, ils ne présentaient que peu voire pas du tout de régions altérées au niveau de la substance blanche dans le cerveau, zones qui émettent des signaux anormaux appelés « hypersignaux.  Or, la présence de celles-ci est fortement associée à la démence et à la maladie d’Alzheimer, ce qui suggère un rôle protecteur de la choline contre ces affections.

Comment faut-il faire pour avoir des apports élevés en choline ? Manger des œufs ! C’est un des aliments qui en contient le plus, avec le germe de blé et le foie animal.

5.         VOUS SOUFFREZ D’ARTHROSE

L’œuf est l’une des meilleures sources alimentaires de soufre, le troisième élément minéral le plus abondant dans l’organisme après le calcium et le phosphore. Le blanc d’œuf en contient

8%, une quantité supérieure à celle fournie par tous les autres aliments. Le soufre se retrouve dans de nombreux tissus de l’organisme, et tout particulièrement dans les cartilages. Un manque de soufre peut ainsi favoriser leur usure et les douleurs qui l’accompagnent, comme dans l’arthrose.

Pour des chercheurs américains, si la glucosamine, la chondroïtine ou le MSM ont des effets antidouleur, c’est uniquement grâce à la quantité importante de soufre qu’ils apportent. Les études de population sur les apports en soufre montrent d’ailleurs que les personnes les plus sujettes aux problèmes articulaires sont celles qui mangent le moins de soufre 1,8 g par jour chez les plus de 73 ans, tandis qu’une alimentation riche en protéines peut en fournir 6,8 g ».

Autre intérêt du soufre apporté par les œufs, il permet la production du plus puissant antioxydant de notre corps, le glutathion. Ce précieux composé permet notamment de contrôler les niveaux de prostaglandines et ainsi de freiner les processus inflammatoires et les phénomènes de dégénérescence.

Source :Céline Sivault pour Alternative bien-être mars 2017

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.