Confiture de patate douce

La patate douce est, avec le cacao, l’arachide et le manioc, une des plantes indigènes de l’Amérique auxquelles les conquérants s’intéressèrent tout de suite.

patates douces

Voici deux recettes de confiture de patates douces, une vient d’Argentine, c’est la confiture de patates entières, l’autre de la Guadeloupe. Toutes les deux m’ont été confiées par des amies originaires de ces pays. La confiture de patates douces entières est plutôt un dessert. Les deux recettes comportent beaucoup d’épices, surtout la recette guadeloupéenne, montrant ainsi que le goût immodéré des conquérants pour les épices n’est pas totalement oublié.

Matériel : 1 couteau de cuisine – 1 couteau éplucheur – 1 casserole assez grande pour y faire cuire les patates coupées en cubes – 1 grande passoire de cuisine à pieds – 1 balance – 1 râpe à entailles – 1 bassine à confiture ou 1 faitout en tenant lieu – 1 cuillère en bois réservée aux confitures-1 écumoire – 1 louche -des pots en verre.

Denrées : patates douces, sucre : les ¾ du poids des patates cuites. Eau : 1verre par 500 g de sucre pesé + eau nécessaire à la cuisson des patates. Vanille : 1 bâton. Cannelle en poudre : 1 pointe de couteau par kilo de patates. Noix de muscade : 3 coups de râpe par kilo de patates.

Réalisation :

Eplucher les patates douces. Les débiter en cubes de 1 cm à 1,5 cm de côté. Les jeter au fur et à mesure dans la grande passoire de cuisine.

Verser dans la casserole assez d’eau pour y cuire les patates. Porter à ébullition. Passer les cubes de patate sous l’eau du robinet pour les laver.

Quand l’eau bout, y jeter les cubes de patate, laisser reprendre l’ébullition, puis régler la flamme pour les laisser cuire doucement jusqu’à ce qu’un cube sorti avec l’écumoire soit souple sous le doigt mais sans s’écraser.

Peser la grande passoire de cuisine à pieds. Egoutter les patates douces dans la passoire. Peser la passoire avec les patates, déduire son poids à vide pout trouver le poids des cubes.

Peser les ¾ de ce poids en sucre. Préparer les pots. Verser dans la bassine à confiture 1 verre d’eau par 500g de sucre pesé. Y ajouter le sucre, bien mélanger l’eau et le sucre et porter la bassine sur feu doux jusqu’à ce que le sucre ait fondu. Augmenter ensuite la flamme pour amener le sirop au petit boulé.

Quand la confiture est à point, enlever la bassine du feu, écumer si nécessaire et mettre en pots.

Introduire le manche d’une cuillère dans les pots pour chasser les bulles d’air qui se forment généralement dans la masse.

Couvrir.

Confiture de patates douces entières

Matériel : 1 brosse – 1 couteau de cuisine – 1 casserole assez grande pour y faire cuire les patates entières – 1 grande passoire de cuisine à pieds – 1 balance – 1 terrine – 1aiguille à tricoter métallique – 1 bassine à confiture ou 1 faitout en tenant lieu –1 écumoire – 1 louche -des grands pots en verre.

Denrées : petites patates douces, sucre : les ¾ du poids des patates cuites et épluchées. Eau : 3 verres par kilo de sucre pesé + eau nécessaire à la cuisson des patates. Clous de girofle : 1 ou 2 par kilo de patates suivant le goût que l’on a pour cette épice. Vinaigre : 1 cuillerée à café par kilo de sucre.

Réalisation

Mettre l’eau nécessaire à la cuisson des racines dans la casserole et la porter à ébullition. Laver ls patates douces et les brosser pour enlever la terre qui y adhère. Arracher les radicelles s’il y en a. Jeter les racines dans l’eau bouillante et les laisser cuire jusqu’à ce que l’aiguille plantée dans la plus grosse pénètre jusqu’au cœur de la patate sans rencontrer de résistance.

Préparer les pots.

Egoutter les patates cuites à point dans la grande passoire de cuisine à pieds.

Eplucher les patates en évitant de laisser des traces avec le couteau, et en essayant de garder sa forme naturelle

Peser les patates puis les déposer dans la terrine. Peser les ¾ du poids des patates en sucre.

Verser dans la bassine à confiture 3 verres d’eau par kilo de sucre pesé. Y ajouter le sucre, bien mélanger l’eau et le sucre. Porter la bassine à feu doux jusqu’à ce que le sucre ait fondu, puis augmenter la flamme pour amener le sirop à ébullition.

Quand le sirop bout, ajouter les patates, les clous de girofle et le vinaigre. Mélanger délicatement et laisser reprendre l’ébullition. Tourner de temps en temps cette confiture qui a tendance à attacher, mais en évitant de malmener les patates.

Quand les racines sont translucides, comme confites, vérifier la cuisson. Quand la confiture est à point, écumer. Sortir les patates une à une pour les déposer dans les pots. Ajouter ensuite le sirop en retenant les clous de girofle.

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.