Fête-Dieu, Corpus Christi

Cette année, la Fête-Dieu sera célébrée le jeudi 31 mai 2018

Célébrée avec beaucoup d’ardeur dans plusieurs pays catholiques, la fête du Saint-Sacrement — de I’Eucharistie — a été promulguée le 8 septembre 1265 par le pape Urbain VI, pour donner l’occasion à l’Église de prendre en main les processions populaires fréquentes à cette époque de l’année, adressées aux puissances célestes afin de favoriser la maturation des céréales et d’assurer la production des arbres fruitiers.

C’est effectivement le jeudi saint que l’Eucharistie a été instituée (pendant la Cène), mais une fête joyeuse aurait détoné en plein deuil de la semaine sainte. Par ailleurs, le choix du jeudi après la Trinité pour la célébration de la Fête-Dieu n’est pas fortuit. Le cinquième jour de la semaine, Jovis dies, « jour de Jupiter » dans les cultures latines, ne devient jeudi qu’au XIIe siècle, se séparant ainsi à peine du contexte ancien. Dans les langues anglo-saxonnes,

fete-dieuThursday est le jour de Thor: jusqu’en l’an 1000, d’après des documents ecclésiastiques, les prêtres se plaignaient de ce que ce jour-là leur paroissiens offraient encore des sacrifices au dieu Thor. Ce dieu de la Fertilité et du Tonnerre, vénéré par les Germains dans les bois sacrés, recevait un culte particulier en mai. On organisait en son honneur des processions et des cavalcades, entre les villages vers les sanctuaires et les campagnes. Signalons à cette occasion que le cheval, surtout de couleur blanche,  étai un animal sacré et psychopompe.

Les autorités civiles et militaires, les différents groupes d’âge, dans leurs plus beaux atours, participent encore de nos jours aux célébrations de la Fête-Dieu. En plusieurs localités suisses, c’est la fête du Fronleichman, littéralement du « cadavre vivant ». Fête de l’Eucharistie, de la communion au corps du Christ, elle donne lieu à de grandes processions rurales et citadines, où dominent le blanc et le rouge, couleurs symboliques de la pureté et du sang régénérateur. Le dimanche qui suit la Fête-Dieu, dimanche de la Bénédiction des champs, est aussi l’occasion de faire sortir les Grenadiers du bon Dieu, en uniforme rouge et blanc, accompagnés de fifres et de tambours, à travers les rues décorées de plantes et de fleurs, pour se rendre en cortège aux autels dressés dans les champs.

La bannière flammée de Kippel (la procession), arborant la croix, la couronne de lys et la guirlande de vignes, ne peut être portée que par un jeune homme célibataire ; lors de son mariage, il la remettra à un autre, assurant ainsi une succession. Instituée en Pologne en 1556 par le synode de Piotrkow, la Fête-Dieu témoigne ici comme ailleurs des liens avec des rites anciens de fertilité. Ainsi se développe le jeu du « cheval qui cabriole », rite populaire lié au lajkonik, petit cheval de bois, avec son cavalier animé.

En Allemagne, la Fête-Dieu est célébrée avec beaucoup de ferveur dans de nombreuses

villes, toujours dans un mélange de religiosité et de liesse populaire.

fete-dieuÀ Munich, où c’est la plus grande fête religieuse de l’année, les rues sont pavoisées, garnies de feuillages et de jeunes bouleaux et tous les ordres ecclésiastiques ainsi que tous les corps de métiers prennent part à l’immense procession.

Toutefois c’est sans doute dans la péninsule Ibérique que les traditions religieuses de Corpus Christi restent les plus vives et les plus ancrées dans la société. Tolède et Burgos organisent des manifestations éclatantes tandis que, un peu partout, se perpétuent des pantomimes costumées, instaurées après le concile de Trente, représentant la lutte des Péchés et des Vertus, du Bien et du Mal. Dans d’autres pays, les sorties de géants rappellent les luttes des Maures et des chrétiens.

La Fête-Dieu d’Aix-en-Provence était très vraisemblablement l’une des plus fastueuses avec des cortèges carnavalesques, des processions nocturnes ou diurnes où le Mal se trouvait anéanti par les forces du Bien représentées par l’Église triomphante.

Au Portugal, le jour de la Fête-Dieu voit s’organiser de grandes processions où l’on mime des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Mais c’est en été, chaque dimanche, que se déroule ici ou là une romaria, avec ses processions en l’honneur de la Vierge ou des saints patrons, avec des jeunes filles en blanc et des tapis de fleurs impressionnants le long des principales rues des villages. Mais surtout ces fêtes, ici comme ailleurs, sont inséparables de foires à la bonneterie, à la poterie, aux cochons, etc., dans une profusion de couleurs vives et de musique. On y trouve intimement mêlés mysticisme et superstition, hymnes religieux et musique d’orphéon, encens et odeurs de friture, feux d’artifice et cierges, génuflexions et danses.

En Espagne aussi se déroulent, à partir de la semaine qui précède la Pentecôte, des romerias, sortes de grands pèlerinages ruraux où la foule, parée des plus beaux costumes régionaux, se rend soit dans les ermitages de montagne, soit dans quelque lieu saint où l’on vénère la Vierge

fete-dieuMarie ou un saint local, A Huelva, en Andalousie, la statue de la Vierge d’El Rocio est portée en tête d’une cavalcade, vêtue d’une robe de soie blanche brochée d’or, et bien sûr toutes les voitures sont décorées de guirlandes de fleurs. Toutefois, le caractère d’abord religieux de ces fêtes est vite supplanté par des festivités plus populaires, pique-niques, concerts de guitare et de castagnettes, chansons, boissons et rires.

Comme c’est souvent le cas dans les fêtes religieuses qui ont recouvert d’anciens rites, les jeunes filles sont plus libres qu’à l’ordinaire et, comme le dit un dicton andalou : «Jamais jeune fille n’est allée à la romeria d’El Rocio sans en ramener un mari. »

 

A lire aussi : http://www.lavie.fr/debats/chretiensendebats/fete-dieu-pourquoi-celebrer-le-saint-sacrement-16-06-2017-82986_431.php

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse tout en espérant gagner un peu d'argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.