Fou de Bassan sula bassana  

Les Fou de Bassan nichent au printemps, sur des falaises ou des îlots inaccessibles, au large des côtes d’Europe ou du Canada. Une forte colonie niche dans la réserve de Sept Îles, en Bretagne, au large des Côtes d’Armor. C’est le seul endroit où l’on voit des Fou de Bassan en France. Cette unique colonie atteint l’effectif déjà impressionnant de + de 10 000 couples, mais les plus importante colonies de Fou de Bassan dépassent les 600 000.

Fou-de-Bassant

Fou-de-Bassant

Les nids sont installés les un près de autres à une distance juste suffisante pour éviter les coups de bec entre voisins. La colonie résonne sans cesse du tumulte des cris, semblables à des grognements. Le nid est un amas d’algues et de quelques plumes agglutinées au fil des années par les déjections. On y trouve souvent aussi des lambeaux de filets de pêche bleus ou verts. Les couples se forment vers l’âge de 5/6ans et en principe, c’est pour la vie. Mâles et femelles couvent tour à tour pendant 42 jours, un œuf unique sous la palmure de leurs larges pattes ; le poussin est nu et nidicole, il va se couvrir d’abord d’un duvet blanc et portera ensuite un premier plumage brun-gris, finement tacheté de blanc. Le plumage adulte du Fou de Bassan n’est pas acquis avant l’âge de trois ans. Il reste deux mois et demi au nid avant d’entreprendre une longue migration d’hivernage. Le mâle et la femelle porte le même  plumage entièrement blanc, à l’exception de la tête et du cou, jaune pâle et des rémiges noires. Les quatre doigts de chaque patte sont palmés

Fou-de-Bassan

Fou-de-Bassan-de-deux-ans-en-vol

Ils passent le reste de l’année en pleine mer, plongeant de 20 à 40 m de haut sur les bancs de harengs, merlans et maquereaux, puis jaillissent de l’eau pour reprendre leur vol en cercles.

Le Fou de Bassan mesure environ 80 cm de large, 1 ,70 mètre d’envergure et pèse 3,500 kg. C’est le plus gros des oiseaux de mer européen.

Il peut vivre jusqu’à 21 ans

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.