Il n’y a pas de petite claque

Ce soir, France 2 a diffusé lors du journal de 20 heures un sujet appelé : « Gifle : autorité ou maltraitance ? »

les-mains-devraientAlertée par mon amie Lizzie, je me suis naïvement dit « Chouette, chouette ! On parle de violence éducative ordinaire, ça va être intéressant ! », alors j’ai allumé ma télé. Quelle idée.

A l’aube d’une campagne de sensibilisation appelée « Il n’y a pas de petite claque« , initiée par la Fondation de France et diffusée sur pas moins de 15 chaînes télévisées DONT France 2, (diffusion d’un spot vidéo de 30 secondes à partir du 22 juin) une campagne ouvertement non-violente et contre toute forme de coups portés aux enfants sous prétexte éducatif, la ligne éditoriale du journal de 20 heures mériterait d’être revue, et sévèrement corrigée.

En effet, j’ai pu apprendre, à ma grande surprise, que la fessée, c’est pour apprendre.

Que la fessée, c’est la faute de l’enfant.

Que la fessée, ce n’est pas un acte malveillant.

Que la claque, ce n’est pas humiliant.

Et comble ! que les parents ont leurs limites, et que c’est aux enfants d’en faire l’expérience.

Car oui, lecteurs, la violence est éducative… alors je me demande, qu’apprend une femme battue par son mari ? Qu’apprend une vieille dame qui se fait tabasser pour qu’on récupère son sac à main ? Qu’apprend un chien qu’on bat à mort pour qu’il se taise ? Qu’ont appris les propriétaires des voitures brûlées pendant les émeutes de banlieue ?

lire la suite de cet excellent article ici:

http://unejeuneidiote.com/2013/06/17/il-ny-a-pas-de-petite-claque/

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.