La libellule insatiable

La libellule est une des « machines volantes » les plus anciennes ; elle est entrée dans les services aériens depuis plusieurs centaines de millions d’années. Celle qui est présentée ici est un spécimen du groupe des aeschnidés et voici ses caractéristiques : longueur  6 cm ; vitesse de croisière, 25 km /heure ; coque longue et mince ; deux paires de grandes ailes finement nervurées. Les caractéristiques de vol : décollage vertical parfait, virage à angle droit quelle que soit la direction et, si c’est nécessaire, marche arrière immédiate. Pourtant, il faut dire maintenant du mal de ce phénomène. C’est un terrible instrument de mort, car la libellule dévore, insatiable, tout insecte qui l’approche. Elle naît en sortant d’un œuf déposé par maman libellule sur une plante aquatique ; elle vit sous l’eau et se nourrit des minuscules habitants de l’étang. Chose horrible à concevoir, bredouille, elle va jusqu’à se nourrir de ses petites sœurs larves.

La larve des libellules peut se déplacer rapidement dans l’eau, poussée par un système à réaction semblable à celui du « jet ». Ce système de propulsion est dû à l’eau qu’elle aspire cent fois à la minute au fond de ses branchies. Ses plats préférés : insectes, têtards, alevins.

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.