Le cacatoès


Les cacatoès portent sur la tête une huppe de plume érectiles ; ce sont de gros oiseaux au bec court et ramassé. Un des plus intéressants d’Australie est sans aucun doute le cacatoès de Leadbeater (Cacatua leadbeateri), connu des Australiens sous le nom de cacatoès du major Mitchell, en souvenir de l’explorateur, émerveillé à la vue de ces superbes oiseaux à huppe flamboyante se trouvant au cœur aride de l’Australie. C’est certainement un des plus beau du gente avec son plumage blanc nuancé de rose et sa huppe flamboyante. 

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cacatoès_de_Leadbeater 

Le cacatoès rosalbin, ou “galah”, est presque aussi beau, et très commun dans certaines zones ; c’est en effet l’espèce la plus répandue et sa prolifération a sensiblement augmenté depuis le début du XXe siècle. On le trouve surtout dans les savanes et dans les zones herbeuses dégagées mais, considéré comme un fléau, il est la cible de certains agriculteurs. Il a envahi la banlieue de Camberra un peu après la moitié du XXe siècle et on pouvait le trouver même en plein centre-ville.  

Pour en savoir plus  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cacatoès_rosalbin 

Il est à regretter que ces volatiles soient toujours en vente pour amuser les gens et pour vivre dans des cages le reste de leur pauvre vie. 

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.