Le Peintre Gen-Paul

Interview de Gen Paul :  J’suis né 96 sur Lepic. Mon père, j’l’ai pas connu. Devait être musicien et mac. Tu parles si je connais le quartier dis donc ; la Butte, ça a été foutu quand les marchands de soupe ont sorti leurs tables sur la place du Tertre. En 1925. Avant, c’étaient les prolo qui créchaient là. Ils allaient bosser à Paris.

La Mère Catherine, y avait pas un chat ; quand tu t’baladais dans la journée, on s’demandait qui c’était c’feignant-là. Maintenant j’y fou jamais les pieds. C’est trop dégueulasse. Des peintres, ces cons-là ? Pourquoi j’me tire pas. Mais, nom de Dieu, j’y suis né ici ! J’suis chez moi !

Tiens, une fois, j’ai failli acheter un petit pavillon à côté du Lapin-Agile. Dix-huit mille balles. Des r’traités. Neuf mille comptant, le reste comme je veux. J’reluque l’atelier… Qu’est-ce que j’vois d’la fenêtre. Ma concession au cimetière… j’me suis tiré… j’ai été con ! Un Anglais a racheté le truc et l’a vendu le double six mois après. J’ai jamais su faire d’affaire. C’est ça la liberté de l’artiste !

Quand ça me plaît pas, j’déchire. J’en ai rien à foutre des mecs qui fourguent mes dessins. Tu leur en refiles un de cent sacs, ils traversent la rue… Pan, c’est cinq cents sacs !

moulin-rouge-gen-paul-1895-1975Le fric ? Pourquoi ? J’ai pas d’standing, j’me tire pas à la campagne ! D’abord, j’peux pas supporter, c’est con la nature !

J’gagne du fric pour mon fils qu’a dix-neuf piges et qui fait sa médecine. Maintenant à vingt berges, y t’faut l’appartement, la bagnole, les loisirs.

Moi, j’sors la nuit pour aller voir les potes et casser une croûte dans un rade avec eus. J’prends un taxi !

Mais j’monte pas sur cette saloperie d’place du Tertre ! »

 

Propos recueillis en 1973 par Alain Dupont

Archives Collection Le Vieux Montmartre

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.