LES GRANDS MAÎTRES DU TEMPLE

Voici la liste des Grands Maîtres du Temple, ce qu’ils firent pour le Temple et la guerre sainte

Philippe de Naplouse (ou de Milly) — d’origine syrienne, passionné de culture arabe. Élu en 1169, abdique en 1171.

Odon de Salnt-Amand — prisonnier des Turcs, il refuse d’être échangé contre un Emir et meurt en captivité, déclarant qu’un Templier ne peut offrir pour seule rançon que son épée et son ceinturon. Élu en 1171, f en 1179.

Arnaud de Torroge — Obligé de signer une paix désastreuse avec Saladin, il se retire et meurt au cours d’un voyage à Vérone. Élu en 1180, + en 1184.

Jean de Terric (ou Thierry ou Térence) — ll a fait le serment chevaleresque de ne pas prendre les armes contre Saladin. Elu en 1184, il abdique en 1188.

Gérard de Ridefort — + en 1189, après avoir été mystérieusement épargné par l’ennemi, à deux reprises. Fait prisonnier par Saladin (qui allait s’emparer de Jérusalem) pendant la bataille de Hattin, il doit céder Gaza pour recouvrer sa liberté.

Saladin l’a utilisé comme négociateur, avec Guy de Lusignan, roi de Jérusalem (ils sont ses prisonniers) pour obtenir la reddition de places fortes aux mains des croisés ou des Templiers. La négociation n’a pas abouti. Selon des rumeurs, il aurait aussi, pour voir s’ouvrir les portes de sa prison, secrètement abjuré le christianisme.

C’est au cours de cette bataille qu’un chevalier aurait enterré la vraie croix dans le désert, afin qu’elle ne tombe pas aux mains des païens. Ces négociations lui ont été reprochées. Mais le Grand Maître a sans doute évité, par ses concessions, d’inutiles effusions de sang.

Et Saladin, une fois maître du royaume de Jérusalem, contrairement à ses prédécesseurs et successeurs, se montra magnanime et loyal avec la population chrétienne.

Robert de Sablé (ou Sables), – rachète Chypre au roi Richard Cœur de Lion. Elu en 1191, + en 1196.

Gilbert Errail (ou Éral ou Horal) — Précepteur de France, avant de devenir Grand Maître du

Temple. Élu en 1193, + en 1201.

sceau-des-soldats-du-ChristPhilippe de Plaissiez (ou Plalssls) – affronte souvent les Hospitaliers (aujourd’hui Chevaliers de Malte), en faveur desquels tranche le pape. Élu en 1201, + en 1209.

Guillaume de Chartres – Élu en 1209, + en 1219, victime de la peste à Damiette.

Pierre de Montaigu – refuse l’alliance avec Frédéric Il quand celui-ci monte sur le trône de

Syrie. Grâce au Pape, il parvient à se dégager de la tutelle du Patriarche de Jérusalem. Elu en 1219, + en 1233.

Évrard (ou Everard) des Barres – Précepteur de France. Il abandonne l’Ordre du Temple en 1149, pour se retirer à l’abbaye de Clairvaux, en1151. Élu en 1147, + en 1173.

Bernard de Tramelay – élu en 1151,  + en 1153. à la bataille d’Ascalon. Lors de cette bataille, les troupes du Temple et des Hospitaliers se sont affronter pour l’honneur —et pour le butin -avant de pénétrer dans la ville.

André de Montbard – oncle de saint Bernard. Elu en 1153, + en 1156 à Clairvaux. Après avoir quitté l’Ordre.

Bertrand de Blanquefort – Élu en 1156, + en 1169. L’un des grands administrateurs de l’Ordre; sa famille s’unira aux de Goth, une grande famille de Guyenne et Gascogne: l’un des rejetons en sera le pape Clément v, par lequel l’Ordre sera interdit. En 1167,  il charge l’un de ses chevaliers, Geoffroi, de négocier un traité de paix entre les croisés et le calife d’Égypte. Guillaume de Tyr, chroniqueur-évêque,  décrit l’admiration qui saisit les Templiers de la délégation lors de leur arrivée au Caire. Cette même année, les Hospitaliers, frères-ennemis des Templiers, rompent le traité et entrent en Égypte. « Les frères du Temple ne voulurent prendre aucune part à cette expédition, disant qu’il était trop injuste d’aller porter la guerre dans un royaume allié qui se reposait sur notre bonne foi et de méconnaître la teneur d’un traité et les principes sacrés du droit».

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.