Marion de Lorme et Henri de Cinq-Mars

Marion de Lorme ne s’inquiète jamais de l’origine de la fortune. M. d’Emery règle, sans broncher, toutes les factures, c’est l’essentiel. Chez Martial, le parfumeur à la mode, où elle se fournit de gants, d’éventails, de pommades et de parfums, on le voit payer pour une seule année un relevé de cinquante mille écus.

Julie de Lespinasse et le comte de Guibert

Pendant que l’infortunée ressasse le chagrin de son abandon, le jeune marié rejoint son régiment à Libourne, où les reproches de Julie le poursuivent. Devant le drame, il conserve une attitude prudente. Il se hâte de confirmer qu’il n’a pas recherché l’amour de Julie et ne lui a prodigué aucun encouragement.