Carmen chapitre 2

On m’introduisit auprès de Don José, au moment où il prenait son repas. il me fit un signe de tête assez froid, et me remercia poliment du cadeau que je lui apportais. Après avoir compté les cigares du paquet que j’avais mis entre ses mains, il en choisit un certain nimbe, et me rendit le reste, observant qu’il n’avait pas besoin d’en prendre davantage.