Fable de La Fontaine Le Corbeau et le Renard

Le Corbeau et le Renard (1)

Maître(2) Corbeau, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un fromage.

Maître Renard, par l’odeur alléché,(3)

Lui tint à peu près ce langage :

« Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.

Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !

Sans mentir, si votre ramage

Se rapporte(4) à votre plumage,

Vous êtes En lire plus...

Poème de Fagus : Noël

Fagus est le pseudonyme de Eugène Faillet, poète, critique d’art, qui est né à Bruxelles en 1872 et mort à Paris en 1933.

Noël

Tant l’on crie Noël,

Qu’à la fin nous vient.

Tout mon coeur appelle

Noël, Noël !

Tout mon coeur appelle

Tant il se souvient.

Dame neige est en voyage

Sur les routes de l’hiver ;

Les oiseaux du voisinage

Se sont enfuis par les airs.

En lire plus...

Cantilène du vieux Noël d’Alphonse Gaud

Le vieux Noël dont l’œil luit

En décembre dans la chambre

Le vieux Noël dont l’œil luit

Rentre chez nous vers minuit

Sans bruit.

De glaçons il est vêtu

Pendeloques

Et breloques

De glaçons il est vêtu

Et porte un chapeau pointu.

On aperçoit sur son dos

Une hotte

Qui ballotte

On aperçoit sur son dos

Un tas de jolis cadeaux.

C’est pour les petits garçons

Pour les En lire plus...

Le manifeste de l’Enfant

Au moment où je mets ce manifeste en ligne, il a été partagé 3275 fois sur Facebook, ce qui prouve bien que les consciences commencent à s’éveiller quant à ce que représente un enfant. La maman qui met en ligne ces mots est certainement à prendre en exemple. Et même si au début on a du mal à se débarrasser de vieilles habitudes héritées de plusieurs siècles de « domination » parentale il faut faire comme beaucoup de mamans ont fait: imprimer et placarder ces mots, En lire plus...

Le Printemps Poème de Charles d’Orléans

Le Printemps est une saison souvent chantée par les poètes, voici un poème de Charles d’Orléans  célébrant l’arrivée du printemps

Le Temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s’est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.

Il n’y a bête ni oiseau
Qu’en son jargon ne chante ou crie :
« Le Temps a laissé son  manteau
De vent, de froidure et de  pluie. »

Rivière, En lire plus...

Le Calendrier Poème de Louis Guillaume

La source

Tout au long de l’année

Me parle cette source

En janvier enneigée,

En février gelée,

En mars encore boueuse,

En avril chuchotante,

En mai garnie de fleurs,

En juin toute tiédeur,

En juillet endormie,

En août presque tarie,

En septembre chantante,

En octobre dorée,

En novembre frileuse,

En décembre glacée.

C’est toi, petite source,

Le cœur de la forêt En lire plus...