Saint Michel, passeur d’âmes

Placée le 29 septembre dans le calendrier de l’Église catholique, la Saint-Michel est en polarité avec la fête de Pâques, car les deux équinoxes se font écho sur le cycle de l’année. De même que l’occident n’a de sens que par rapport à l’orient, la Saint-Michel ne trouve son importance qu’en relation avec Pâques et la résurrection printanière. A l’équinoxe de printemps, tout est en promesse; avec la Saint-Michel vient le temps du bilan, du mûrissement après l’exaltation de l’été dont le temps fort est la Saint-Jean. Les feuilles jaunissent et abandonnent les branches pour rejoindre la terre, avec laquelle elles vont bientôt se fondre. Tout vient de la terre et tout rejoint la terre. Et comme pour tromper le spectateur de sa mort prochaine, la nature déploie des teintes de rouille, de rouge et d’orangé, ou peut-être exprime-t-elle à sa façon que la mort hivernale n’est qu’une étape dans la continuité de la vie, jusqu’à la renaissance printanière.

La Saint-Michel marque pour l’Occident la fin d’une année agricole et le départ d’une autre. Jadis les baux de location des terres démarraient avec la période de repos du sol et c’est alors que prenaient fin les contrats des ouvriers agricoles. Entre l’équinoxe et la Saint-Michel, il y a d’habitude un retour du beau temps, l’été de Saint Michel que les Nord-Américains appellent aussi « été indien ».

saint-MichelSaint Michel est un personnage très important de l’Ancien et du Nouveau Testament : c’est l’archange, chef des milices célestes, qui marche devant les Hébreux sortant d’Égypte, apparu à Josué près de Jéricho. Il est fêté le 29 septembre avec ses deux compagnons des chœurs célestes, les archanges Gabriel et Raphaël. Dans l’Occident catholique, c’est l’archange Michel qui prédomine sous l’influence de la description dramatique du cruel combat qui l’oppose au dragon à sept têtes et dix cornes dont la queue balayait les étoiles  (Apocalypse l2, 7-9).

L’eau qui s’échappe de tout le corps du dragon terrassé éteint le feu de l’été et, dans ce sens, saint Michel achève, en s’y opposant, le cycle astronomique entamé par saint Georges, l’autre dracoctone du calendrier chrétien, fêté juste après Pâques, le 23 avril. Saint Georges tue le dragon pour éviter la sécheresse, saint Michel pour enfouir dans la terre son corps source d’eau.

Sous son aspect de jeune chevalier maniant l’épée avec adresse, saint Michel est en Occident le patron des métiers d’armes, des fabricants de balances et des pâtissiers. Son culte se développa tôt en Orient puis en Europe occidentale à la suite d’apparitions miraculeuses. Celle qui eut lieu en Normandie eut des effets retentissants qui se concrétisèrent par la construction de l’abbaye du Mont-Saint-Michel, monument unique dans le monde chrétien.

La tradition orientale, elle, est sensiblement différente de celle qui prévaut en Occident. Les deux archanges, inséparables, Michel et Gabriel, appelés Saints Stratèges dans les traditions populaires, fêtés le 8 novembre, sont considérés comme protecteurs des hommes simples contre les offensives d’ennemis terrestres et spirituels. Raphaël apparaît peu dans la tradition orthodoxe. Mais les traditions liées à la fête des deux archanges sont surtout inspirées des Vies des Saints qui narrent la révolte de Lucifer et la première chute des anges. C’est grâce à la fidélité de Michel et à la rapidité de sa réaction que l’ordre se rétablit parmi les autres anges, et qu’ils s’organisèrent en neuf milices célestes.

Dans leur ensemble, les anges sont conçus comme des êtres multivisionnaires et à six ailes, et c’est ainsi qu’ils figurent dans une grande partie de l’iconographie orientale. C’est d’après la littérature occasionnée par les apparitions successives de Michel et de Gabriel, sous forme humaine, que les peintres leur ont inventé cet aspect de beauté asexuée, ce qui n’a pas empêché le mot «ange » d’entrer dans le vocabulaire amoureux.

saint-MichelLes deux archanges sont, dans les traditions populaires, avant tout des stratèges, des saints militaires que l’on invoquait beaucoup pendant toute la période trouble du Moyen Age, tant que corsaires et brigands, pratiquant l’assassinat, l’esclavage et l’enlèvement, tenaient les chemins sous leur contrôle. Les deux archanges furent aussi les consolateurs discrets des chrétiens des Balkans pendant les quatre siècles de domination ottomane. Mais tandis que Gabriel reste fidèle à sa seconde vocation de messager de Dieu, sorte d’équivalent d’Hermès, Michel, lui, devient un psychopompe qui, armé de l’épée flamboyante, garde l’accès du Paradis.

Dans l’iconographie populaire, saint Michel piétine le corps d’un trépassé ; dans sa main droite, une épée sanglante avec laquelle il a extrait l’âme du mort qu’il tient sous forme de nourrisson emmailloté dans sa main gauche. Il reprend, d’une certaine façon, le rôle de l’ange exterminateur et, s’il est accompagné de Gabriel, il lui confie la balance de justice avec laquelle ils pèseront les péchés des morts.

L’image de Michel décapitant cruellement l’homme au moment de son agonie pour lui arracher l’âme semble inspirée de l’Ancien Testament où l’ange du Seigneur apparaît comme personnification de la Mort et outil d’extermination des fils aînés des Égyptiens juste avant l’Exode. On redoute l’archange même si l’on voit en lui un ami fidèle et on l’appelle alors kaïlioti, «celui qui brûle les cœurs », et on considère sa mission terrifiante comme indispensable, au même titre que l’arrivée de la mort. Un archange n’oublie jamais personne, il reste toujours fidèle au rendez-vous. Drapé dans une tunique bleue, le visage sévère, tenant l’épée flamboyante et la balance de justice, il est prêt à s’envoler pour accomplir sa mission fatale.

Dans ce contexte, on comprend mieux la date de la fête orthodoxe des deux archanges au mois de novembre, plus propice à évoquer l’esprit de la mort et les fréquentes commémorations des défunts qui président au début de l’hiver.

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse tout en espérant gagner un peu d'argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.