Saint Tryphon de Lampsaque  

Saint Tryphon se célèbre le 1er février

Saint Tryphon est le Tendre héritier de Dianysos

L’arrivée de février, malgré les augures néfastes  qu’il traîne dans son sillage, réjouit les paysans dans le Sud-Est européen où l’on pense que « même si février gèle le sang, ça sent déjà le printemps ».

Par ailleurs suivant une parétymologie, on suppose, faisant allusion à l’humidité de ce mois, que « le vieux boiteux ouvre chaque année ses flévès (ses « veines ») et inonde le monde ».

TryphonSaint Tryphon (de la racine grecque tryph-« délicat », « tendre ») que l’on associe au trèfle (en grec triphilli) et qui ouvre le mois est un personnage très aimé du monde rural. D’après la tradition, ce pauvre et jeune porcher converti au christianisme vers la fin des persécutions, fut martyrisé a Nicée au début du 1V‘ siècle. Son culte se répandit rapidement et, déjà au VIe siècle. le saint avait deux églises à Constantinople. Dans le monde catholique, sa mémoire est célébrée en novembre.

Dans l’iconographie byzantine, le saint est représenté comme un jeune homme avec une serpette à la main, prêt à tailler la vigne qui l’entoure; parfois en arrière-plan figure un paysan avec un trou sanglant à la place du nez qui lui est tombé à la suite d’une punition infligée par le saint pour avoir travaillé le jour de sa fête. Ailleurs on raconte que le paysan lui-même s’était coupé le nez en travaillant ce jour critique. Depuis, les vignerons chôment et festoient ou se livrent à des rites propitiatoires qui rappellent le carnaval.

La période de l’année se prête aussi à faire de ce saint le protecteur de la végétation, surtout des cultures maraîchères, et de la vigne qui se « « réveille » au début de février. C’est pourquoi, le jour de sa fête, des hymnes et des incantations sont chantées dans les champs et les vignes. Des miettes de gâteaux et du pain bénit, des grains de blé bouillis, des morceaux de coquille d’œufs teints en rouge, gardés depuis le Jeudi saint de l’année précédente, sont enterrés dans les champs et ces remèdes sont aussi efficaces que l’intervention du saint contre les vermines, les parasites, les rats et autres animaux nuisibles aux cultures.

http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsfevrier/fev01.html

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.