Sodas dit light et le diabète danger!

Les sodas « light » encore pire que les boissons sucrées !
Le saviez-vous ? La consommation de plus de 2 boissons sucrées ou édulcorées par jour double le risque de diabète. C’est peut-être bien pour cela qu’il y a de plus en plus de diabétique, que ce soit chez les adolescents ou chez les adultes consommateurs de sodas !
Profiter d’un soda sans être exposé aux méfaits du sucre, voilà la promesse des boissons light. Non tenue, semble-t-il. Une étude menée au sein de l’Institut Karolinska de Stockholm s’est intéressée aux habitudes de consommations de boissons à la saveur sucrée dans un échantillon de la population suédoise. Parmi les personnes étudiées, 1136 étaient atteintes de diabète de type 2, 357 d’une forme rare de diabète-le diabète auto-immun latent de l’adulte ou LADA- et 1371 non diabétiques. Les chercheurs ont constaté qu’une personne buvant plus de deux sodas contenant des sucres ou des faux sucres (dés édulcorants comme l’aspartame, par exemple) avait un risque 2 fois plus important d’être atteinte de l’une ou l’autre de ces formes de diabète. Pour chaque boisson sucrée ou édulcorée supplémentaire par jour, le risque de développer un diabète de type 2 était augmenté de 20%.
sodas-lightCet impact des sodas light sur le risque de diabète, malgré leur absence de calories, s’expliquerait par les perturbations causées par ces sucres artificiels sur les microbes de notre flore intestinale. Un déséquilibre du microbiote est effectivement associé à ce trouble du métabolisme.
Si l’on ajoute à cette découverte le fait que les boissons édulcorées sont associées à une tendance à consommer des aliments plus caloriques, et à l’augmentation de la masse graisseuse abdominale chez les seniors, l’atout santé mis en avant par les fabricants apparaît plus que jamais comme un simple argument marketing.
Josefin E Löfvenborg et al. Sweetened beverage intake and risk of latent autoimmune diabetes in adults (LADA) and type 2 diabetes.doi : 10.1530/EJE-16-0376 Eur J Endocrinol December 1,2016 175 605-614.
Après avoir lu ceci, je pense que vous limiterez considérablement la consommation de soda à vos enfants… et à vous-même !!! Et je vous parle en connaissance de cause : j’étais une très grande consommatrice de soda light et…je suis devenue diabétique. Mais pas seulement !! Car cette saleté agit aussi sur le foie !! Et je me suis retrouvée avec un foie d’alcoolique !!! Et les médecins ne comprenaient pas, vu que je ne bois pas d’alcool… et puis je suis tombée sur un article qui parlait des méfaits des sodas light sur le foie, j’ai donc arrêté totalement la consommation de soda du jour au lendemain, et lors de mes examens trimestriels, les résultats étaient stupéfiants !! Et en 6 mois, mon foie est redevenu normal. Je ne bois plus une seule goutte de soda depuis !

 

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse, certes, mais qui aime aussi partager ce qu'elle apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.