La taxe de séjour, c’est quoi?

Je me souviens de la première fois où j’ai quitté Saint Martin et où à l’aéroport, on m’a demandé de m’acquitter de la taxe de séjour, j’étais jeune et cela m’avait mise en colère, je me demandais pourquoi elle n’était pas comptée dans le billet d’avion, au lieu d’être réclamée par –à l’époque- des gens peu aimables !

Qu’est-ce exactement ? La taxe de séjour est due par les vacanciers ou les visiteurs de passage dans les communes qui ont décidé de l’appliquer. Cela reste aléatoire, et chaque ville est libre de l’appliquer ou pas. En général ce sont les villes touristiques, mer ou montagne ou réalisant des promotions favorisant le tourisme (salon de la BD, festival de films, de théâtre, de musique comme « les vieilles charrues » etc.) qui peuvent décider d’instaurer une taxe de séjour. Il faut savoir que les recettes engendrées sont justement affectées aux dépenses destinées à faire venir les touristes.

taxe-séjourComment s’applique la taxe de séjour : en réalité, on ne s’en rend pas compte et peu de personnes savent qu’elles la paient. Ce prélèvement peut revêtir deux formes : soit au forfait : elle n’apparaît pas dans votre facture car elle est intégrée au prix demandé par les logeurs (chambres d’hôtes, par exemple) et les hôteliers.

Soit au réel : la taxe de séjour est prélevée pour chaque personne et chaque nuit passée dans la commune. Et là, elle apparaît en clair sur votre facture à la fin de votre séjour, hôtelier, maison d’hôte, Airbnb, Homelidays, place de camping-car, de bateau, etc.. Dans tous les cas cette taxe de séjour doit être affichée clairement dans l’établissement ou le logement.

Quel en est le montant en 2017 : le montant de la taxe de séjour est fixé en fonction du type d’hébergement et de son classement (étoilé à non classé). Elle est comptabilisée par nuitée, par personne ou par capacité d’accueil.

A l’hôtel : de 0,2€ à 4 €.  Dans un port de plaisance : 0,2€. Pour une résidence de tourisme (chalet à la montagne, par exemple) : 0,2 € à 2,3€. Camping : 0,2 € à 0,8 € pour un emplacement sur une aire de camping-cars ou un parc de stationnement touristique par tranche de 24 heures : valable pour tous les terrains de camping ou de caravanage. Pour les chambres d’hôtes : cela va de 0,2 € à 0,8 €.  Pour un meublé de tourisme : 0,2 € à 2,3 €. Reste les villages de vacances : 0,2 € à 0,9 €.

taxe-de-séjourSont exonérés de cette taxe de séjour : les mineurs de moins de 18 ans et les travailleurs saisonniers employés dans la commune.

Selon les communes il peut y avoir une majoration de 10 % que les départements peuvent décider d’appliquer au montant de la taxe de séjour. Renseignez-vous car cela peut quand même compter dans votre budget.

Vous pouvez aller, pour connaître les montants de la taxe de séjour et les villes qui la pratique sur : http://taxesejour.impots.gouv.fr/DTS_WEB/FR/index.awp  c’est le site officiel et gratuit… N’oubliez pas, sil est en anglais, en haut à droite de cliquer sur le drapeau français

Et pour tout savoir sur la taxe de séjour, rendez-vous ici :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2048

fama-volat

une grand-mère qui s'amuse tout en espérant gagner un peu d'argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *